AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
forum fermé mais toujours ouvert pour ceux qui veulent lire.
merci pour cette aventure, merci pour vous, merci pour votre imaginaire et pour tout ce que vous nous avez donné. I love you

Partagez
 

 dénudé, beauté amère - adam

Aller en bas 
AuteurMessage

Arthur Vargas

triple elvis
rumeurs : 114
venue : 10/06/2018
faceclaim + crédit(s) : matthew clavane + venus in fur
autre(s) compte(s) : freddy nollekens
dollars : 1569
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty25 / 10025 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


habitation : -
dénudé, beauté amère - adam  Large

RP EN COURS
LOUIE | TOMMY | ADAM III

RP TERMINES :
ADAM I | MIGUEL | ADAM II


dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyJeu 5 Juil - 0:17




flower desert → Son père, pas franchement joyeux, transmet le message. Y'a un ami à toi qui te propose une expo photo, vendredi soir, 20h. T'as rendez-vous chez le neurologue à 18h, tu déclines ?
Le visage, l'esprit d'Arthur, se détendent. Il sourit, de toutes ses dents. Il pose son bouquin, il ne réfléchit pas une seule seconde tant il est heureux. Il secoue la tête de droite à gauche. Il enchaînera les deux, en espérant qu'il ne sera pas trop exténué par le neurologue et les examens.
Parce que pour rien au monde il ne dira non à Adam, pas maintenant qu'il sait que, désormais, ils peuvent se revoir. Arthur n'espère rien. Enfin, il espère ne rien espérer, en réalité il est très compliqué de ne pas se monter la tête... De ne pas vouloir, de toutes ses forces, retrouver la complicité qu'ils avaient auparavant, et qu'il a perdue, largement.
S'il prenait cinq minutes pour réfléchir, s'il était réellement méfiant, il se dirait que tout cela n'est qu'un plan de vengeance. Qu'il veut simplement lui donner des raisons d'espérer, avant de le poignarder dans le coeur, au sens figuré, ou même littéral, au point où ils en sont.
Mais il s'en fiche.
Le vendredi, il a son rendez-vous chez le neurologue. Il passe une batterie de test, y compris une radio, pour la première fois, des test pour sa réactivité et autres joyeusetés, où il se retrouve avec des électrodes partout sur le front, pendant une heure. Et à mesure que le temps passe, il voit son rendez-vous filer, filer, et lui échapper d'entre les doigts. Il s'en veut de plus en plus, il stresse, les résultats sont partiellement faussés. On le renvoie.
Il est 20h, il est à plus d'une heure à pied et une trentaine de minutes en métro.
Il s'engouffre dans le métro, la mort dans l'âme, en courant tout de même, avec sa veste en cuir sur le dos, look de new-yorkais oblige.
Il court, demande le chemin à un passant, et alors qu'il arrive à la galerie, il voit une grande affiche sur le côté sur laquelle on peut lire ces quelques mots :
Les hippies et le désert du Nevada. Il fronce les sourcils, ralentit rapidement, jusqu'à arriver devant la porte. Adam est là, mais lui regarde l'affiche.
Il ne sait pas comment il doit le prendre. Par politesse, il lui sourit, lui tend la main en restant fixé sur l'affiche. Il a le souffle court. Puis il le regarde, désolé :
" Bonsoir, je suis vraiment désolé j'ai eu un empêchement, promis c'était involontaire."


_________________

in the end, it's him & i → and I wanna get older. All the things I want I really shouldn't get. And your head looks good, I wanna love it so much, I wanna be the one, I wanna do what you love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.pinterest.fr/aniclas/arthur-vargas/ https://open.spotify.com/user/audijolo/playlist/1R1f1SpjBjTrXc12LIMM8Q?si=bOPEwmoiS2O3Svn2PAyAVg

Adam Ackerman

varoom !
rumeurs : 221
venue : 20/06/2018
faceclaim + crédit(s) : sprouse + fayrell la déesse.
autre(s) compte(s) : mae monroe, miguel vargas, tarek essam et pierrot rose. ♡
dollars : 1556
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty59 / 10059 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


métier : photographe érotique, sans vulgarité ni visions crues - seulement le sublime des actes impardonnables.
habitation : queens, un petit appartement abordable.
dénudé, beauté amère - adam  Large

personne ne me touche, personne ne s'approche de moi. mais vous vous m'avez touchée si profondément putain je n'arrive pas à le croire et je n'arrive pas à l'être autant.

dénudé, beauté amère - adam  CySPVi4d_o dénudé, beauté amère - adam  Tov5HuhW_o dénudé, beauté amère - adam  Vfh2fGWy_o



dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyJeu 5 Juil - 14:34


dénudé, beauté amère
c'est presque une blague de mauvais goût, un rappel un peu amer à ce qu'il fut ces dernières années - pourtant c'est bien la curiosité qui a eu raison de lui, à le pousser devant la galerie, regardant attentivement l'affiche comme si, en la relisant encore et encore il trouverait un sens autre. bras croisés sur son torse pour se protéger du léger froid, un manteau qui lui dévore pratiquement tout le corps, il papillonne des cils en voyant toute la populace se ramener, un peu trop guindée pour ce genre d'expositions - c'est à se croire dans un zoo. il regarde cette femme qui dévoile ses parures éclatantes, cet homme qui a enfilé une veste légèrement trop petite pour bien que l'assemblée voit sa montre hors de prix. inspiration profonde, un poil dépité, il tape du pied adam. il attend arthur - pour une fois, il l'attend, pour une fois il a décidé de s'arrêter, de mettre en suspension son horloge pour accorder plus de temps. le temps perdu. le temps relâché. il pousse un soupir, zieutant l'heure qui avance peu à peu, le décourageant vaguement - peut-être qu'il a refusé, peut-être que les retrouvailles furent tellement mauvaises qu'il ne veut surtout pas lui refaire face. ce serait logique - légitime, adam qui pourtant ne s'en veut pas vraiment, qu'a fait comprendre le message sans trop en faire. il renifle un peu, mains qui finalement s'enfoncent dans ses poches - à l'heure dépassée il partira pour ne pas paraître trop idiot, déjà dévisagé par quelques visiteurs, il la sent un peu la disgrâce de rester planté dans le vide.

puis subitement la main se tend, le souffle se coupe en plusieurs morceaux - comme déchiqueté par un boucher. arthur qui face à lui au bord du précipice tente de faire bonne mine - tenté de rire, le photographe se retient, il sourit juste un peu avec la politesse qui se doit. il attrape sa paume de ses doigts, l'enroulent dans le dos de celui-ci, serre. quelque part il se dit qu'il a jamais vraiment oublié comment étaient foutus ses os, comment la finesse de ses phalanges s'accorde au reste. il relâche, hausse les sourcils.
- bonsoir.
un temps.
- crois pas que j'fais ça pour me moquer ou quoi qu'ce soit, j'me disais que d'un point d'vue photographique ça pourrait être beau à voir. même si ce s'ra jamais ce que t'as vu ou que sais-je. haussement d'épaules, il s'en grillerait bien une de clope. il laisse l'idée dans un coin de sa tête, l'invite à se ramener rapidement, le hall bondé qui laisse divers couloirs se rejoindre - il paie son entrée, celle d'arthur par principe, galanterie pourtant souvent réservé aux jeunes dames.
- tu t'es perdu en ch'min ?
petite pique pour relancer - refaire, détendre l'atmosphère, en essayant au moins de refaire des bases bien que branlantes, pour remplacer celles détruites.

_________________

et mes pieds se sont emmêlés,
dans les veines de ton corps courbé,
et j'me suis vautré,
sur ton joli coeur gonflé -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/kinjiki/collections/146363055-adam https://open.spotify.com/user/11158060775/playlist/6f1wBTz0FQEMGDONnrXjfE?si=O9gvBy7YTYWrO4x_LS7HbA

Arthur Vargas

triple elvis
rumeurs : 114
venue : 10/06/2018
faceclaim + crédit(s) : matthew clavane + venus in fur
autre(s) compte(s) : freddy nollekens
dollars : 1569
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty25 / 10025 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


habitation : -
dénudé, beauté amère - adam  Large

RP EN COURS
LOUIE | TOMMY | ADAM III

RP TERMINES :
ADAM I | MIGUEL | ADAM II


dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyJeu 5 Juil - 20:33




flower desert → Son visage se décompose, il est vrai, petit à petit, devant l'affiche qui flotte au vent, devant la galerie. Il n'est jamais venu dans cette galerie, elle a l'air beaucoup trop chic pour lui, pour ses goûts, ses habitudes. Il n'a été très riche que quelques temps dans sa vie, alors que leur single atteignait les sommets des charts. Ici non, ça ne lui inspire rien. Rien du tout. Il a le souffle court, il comprend pas si c'est une mauvaise blague d'Adam, une manière de se venger, ou au contraire de se rapprocher de lui. L'affiche représente un type, à poil, avec une guitare devant lui pour cacher son entrejambe, qui pose au milieu du grand canyon. Provocateur. Ou simplement moqueur, il en sait trop rien.
Il arrive à peine à se concentrer sur Adam.
Étrangement, alors qu'il serre sa main, son attention lui revient entièrement. Leurs regards se croisent, avec une douceur étrange. Cette main, il la connait sur le bout du corps, et ce contact le ramène plusieurs années en arrière.
Adam explique que ce n'est pas par moquerie, par pur envie artistique. Et Arthur, évidemment, le croit sur parole, naïvement, sans doute parce qu'il l'a toujours fait et qu'il ne sait plus faire autrement. Il reste un peu amer, mais il entre, il se fait payer sa place, comme une demoiselle en détresse. Il n'a plus beaucoup d'argent, que quelques économies. Faut qu'il trouve un travail. Mais, par principe, il dit doucement :
" Je te rembourserai." Ce qui, en ces circonstances, signifie beaucoup plus, on se reverra. Alors il s'empresse d'ajouter : " Enfin, si on se revoit, ou si on va boire un verre après j'te le paierai, fin ..." il a l'impression qu'il ne fait que s'embourber dans ce qu'il dit. Alors il finit par se marrer, tout seul, de regarder ses pieds, de s'excuser bêtement, d'être aussi gênant, d'être aussi étrange. Enfin, il lui doit bien ça, il répond concernant son retard. "Je me suis pas perdu, j'étais à l'hôpital. C'était plus long que prévu." Il a pas prévu de mentir, il aime pas ça. Et il prend la tête de la galerie, sans plus réfléchir.
Il entre, les murs sont blancs, pour ne jamais détourner l'oeil du spectateur.
Le spectateur qui tombe vite sur ces photos.
Des clichés, dans tous les sens du terme.
Il peut jouer au jeu des sept différences avec son expérience, son vécu, si bien que son sourire disparaît, son visage se ferme, les sons s'étouffent.
Déjà, presque tous les hippies photographiés sont nus, ou à moitié nus. Arthur a passé la plupart de son temps habillé. Première différence. Ensuite, ils sont tous photographiés en trian de poser, comme des gravures de modes, au milieu du désert, comme s'ils n'avaient que ça à faire. Et puis, les filles épilées, comme pour ne pas choquer la bourgeoisie, et puis les mecs sont tous beaux comme des dieux, et puis rien ne va en réalité.
Il ne sait plus quoi dire, il est atterré.



_________________

in the end, it's him & i → and I wanna get older. All the things I want I really shouldn't get. And your head looks good, I wanna love it so much, I wanna be the one, I wanna do what you love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.pinterest.fr/aniclas/arthur-vargas/ https://open.spotify.com/user/audijolo/playlist/1R1f1SpjBjTrXc12LIMM8Q?si=bOPEwmoiS2O3Svn2PAyAVg

Adam Ackerman

varoom !
rumeurs : 221
venue : 20/06/2018
faceclaim + crédit(s) : sprouse + fayrell la déesse.
autre(s) compte(s) : mae monroe, miguel vargas, tarek essam et pierrot rose. ♡
dollars : 1556
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty59 / 10059 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


métier : photographe érotique, sans vulgarité ni visions crues - seulement le sublime des actes impardonnables.
habitation : queens, un petit appartement abordable.
dénudé, beauté amère - adam  Large

personne ne me touche, personne ne s'approche de moi. mais vous vous m'avez touchée si profondément putain je n'arrive pas à le croire et je n'arrive pas à l'être autant.

dénudé, beauté amère - adam  CySPVi4d_o dénudé, beauté amère - adam  Tov5HuhW_o dénudé, beauté amère - adam  Vfh2fGWy_o



dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyLun 9 Juil - 22:17


dénudé, beauté amère
à mesure ça perd en grandeur, ça perd en splendeur, ça se laisse éteindre doucement par le vent. ça perd de son excitation, de sa belle friction qui aurait dû faire naître des étincelles et enfin un brasier - adam n'est qu'une allumette cramée en plein milieu de la route, qui regarde les voiture lui passer dessus. vision caricaturale d'une partie de la société en marge, idéaliste, il regrette déjà d'y avoir posé les pieds, cependant décide de continuer, jetant un regard en coin d'oeil à son invité - qui l'ayant réellement vécu souhaite sans aucun doute se tailler les jambes autour de son cou. grimace qui vient naître sur son visage, il peut sentir les prunelles qui se posent sur arthur, les quelques murmures, les femmes amusées qui gloussent à en presque sortir des lunettes pour vérifier qu'elles ne rêvent pas. après la nature morte et dénudée, en chair et en os se présente un clou du spectacle : vargas, hippie de son temps qui s'est jeté dans les entrailles du mexique pour mieux en revenir. son coeur se disloque, rate quelques battements. aucun combat ici, aucun désir de montrer la vérité telle qu'elle se veut, seulement une mise en scène grotesque qui veut élever le stéréotype à sa plus grande échelle. il n'aime la photographie sous ce plan - pas cet angle de vue. il la déteste. il s'en rend compte, ses lèvres se sèchent rapidement, il y passe le bout de sa langue, sans réellement s'arrêter - ou deux pauvres secondes de quoi animer son dégoût.
- je suis... désolé, j'pensais pas que ç'aurait vraiment la dégaine de la grande affiche. c'est dégradant. il essaie de se mettre à sa place, il pousse un profond soupir avant de s'étirer, essaie de prendre de la place dans l'espace alors qu'il sourit grandement, à un type qui subitement se prend d'intérêt pour arthur. il le coupe dans son élan - l'autre se retourne en faisant semblant. te cache pas, t'sais c'est comme les chiens, ils ressentent ta peur et ils vont l'utiliser contre toi. il essaie de capter son regard, d'au moins le soutenir par ce biais, sans pouvoir le tenir ou ne serait-ce que le porter jusqu'à la sortie - puisque maintenant ils sont entrés, ils vont devoir sans concession affronter les sept enfers.
- et là on part sur de beaux caniches avec le collier pleeein de diamants.
rictus amusé.
- pourquoi t'étais à l'hôpital d'ailleurs ?

_________________

et mes pieds se sont emmêlés,
dans les veines de ton corps courbé,
et j'me suis vautré,
sur ton joli coeur gonflé -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/kinjiki/collections/146363055-adam https://open.spotify.com/user/11158060775/playlist/6f1wBTz0FQEMGDONnrXjfE?si=O9gvBy7YTYWrO4x_LS7HbA

Arthur Vargas

triple elvis
rumeurs : 114
venue : 10/06/2018
faceclaim + crédit(s) : matthew clavane + venus in fur
autre(s) compte(s) : freddy nollekens
dollars : 1569
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty25 / 10025 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


habitation : -
dénudé, beauté amère - adam  Large

RP EN COURS
LOUIE | TOMMY | ADAM III

RP TERMINES :
ADAM I | MIGUEL | ADAM II


dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyLun 9 Juil - 23:06




flower desert → Il se sent mal à l'aise devant les photos, il se sent mal à l'aise devant la représentation, devant le cliché, devant l'énormité. Comme si personne ne se rendait compte que ça ne veut rien dire, qu'aucun message ne passe.
Le fait d'être un hippie, ce n'est pas se ballader poil au milieu du désert, de la forêt amazonienne, ou des grandes plaines du centre nord américain.
C'est surtout vivre en communauté, échanger, construire, refaire le monde, mentalement, physiquement, développer des idées, être avant tout pacifiste.
Il passe une main dans ses cheveux.
La longueur le choque soudain, alors qu'il est dans cette galerie chic de New-York, devant une expo conservatrice dénonciatrice faussement libératrice, surtout moralisatrice. Il se rend compte qu'il est un cliché, parmi les clichés, et soudaine, il est désarmé.
Il se sent petit, il se sent minable, il se sent bête, con, jeune, fou.
Il croise soudainement les regards de quelques personnes, qui, sans doute, ne sont pas les premières à avoir dardé un oeil de jugement sur lui. Et c'est ça, New-York, malheureusement, lui redonne une conscience particulière de son image, plus que de son corps. Il avait oublié comment il apparaissait aux yeux des autres. Il avait même oublié que l'autre ne lui voulait pas forcément du bien.
Il jette des coups d'oeils, anxieux, autour de lui.
Jusqu'à ce qu'il tombe sur le regard d'Adam.
Quelque chose, à l'intérieur, lui crie de penser que c'est un piège, une vengeance.
Quelque chose d'autre, plus fort, plus naïf, lui demande de faire confiance à Adam, et d'écouter ses quelques mots, il veut le croire. Il le croit. Il lui sourit.
Il continue d'avancer, en restant proche de lui, comme si rien n'avait jamais changé.
Il a décidé de lui faire aveuglément confiance, de se comporter, soudainement, comme quatre ans auparavant, de sourire à sa blague, de se rapprocher de lui, de lui jeter un coup d'oeil complice, amusé. Un vrai sourire, sûr d'être heureux.
" C'est exactement ça. Tu crois que les caniches sentent la peur ?" Il lui sourit.
En regardant les photos, il se dit qu'Adam peut faire mieux, a fait mieux par le passé. Que désormais, avec plus de moyens, plus d'expérience, plus d'idées, il doit pouvoir faire des choses incroyables... Et alors qu'il avance rapidement dans la galerie, il répond doucement, en lui jetant un coup d'oeil :
" Je suis épileptique depuis l'AVC. C'est pour ça que je suis de retour ici, parce que j'ai besoin d'un traitement."
Il est plus facile de dire la vérité que de mentir à Adam. Il n'a pas de forces à gaspiller en mensonges pathétiques.



_________________

in the end, it's him & i → and I wanna get older. All the things I want I really shouldn't get. And your head looks good, I wanna love it so much, I wanna be the one, I wanna do what you love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.pinterest.fr/aniclas/arthur-vargas/ https://open.spotify.com/user/audijolo/playlist/1R1f1SpjBjTrXc12LIMM8Q?si=bOPEwmoiS2O3Svn2PAyAVg

Adam Ackerman

varoom !
rumeurs : 221
venue : 20/06/2018
faceclaim + crédit(s) : sprouse + fayrell la déesse.
autre(s) compte(s) : mae monroe, miguel vargas, tarek essam et pierrot rose. ♡
dollars : 1556
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty59 / 10059 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


métier : photographe érotique, sans vulgarité ni visions crues - seulement le sublime des actes impardonnables.
habitation : queens, un petit appartement abordable.
dénudé, beauté amère - adam  Large

personne ne me touche, personne ne s'approche de moi. mais vous vous m'avez touchée si profondément putain je n'arrive pas à le croire et je n'arrive pas à l'être autant.

dénudé, beauté amère - adam  CySPVi4d_o dénudé, beauté amère - adam  Tov5HuhW_o dénudé, beauté amère - adam  Vfh2fGWy_o



dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyMer 11 Juil - 2:38


dénudé, beauté amère
sans gêne aucune, il les imagine tous, quatre pattes au sol à renifler leurs derrières respectifs, à s'aboyer dessus comme des malpropres, s'arracher leurs colliers. de ce jeu le gagnant devra avoir le plus de diamants à cacher sous terre, de ce jeu il faudra que le dernier chien arrive à se hisser au plus haut de la monarchie. papillonnement de cils, un léger coup de coude lui échappe lorsqu'arthur le suit dans sa vanne de mauvais goût - mains toujours plongées dans les poches, qui y cherchent peut-être une sucrerie au citron, et à son plus grand dam adam n'y trouve que des emballages vides. à l'affût de la moindre remarque qui pourrait se jeter sur le hippie revenu de nulle part, il y dépose ses plus beaux sourires, ses plus grands haussements de sourcils, sa plus belle sérénade - prêt même à pointer du doigt les impies qui se permettent un jugement sans foie ni loi. il songe un instant à la grimace avant de se raviser, prenant en compte l'ultime révélation qu'il n'avait encore pu prendre en compte - revenu suite à sa chute soudaine, suite à son expérience de mort immédiate. revenu puisque c'est elle qui l'a poussé dans la gueule en dehors de new-york, c'est elle qui l'aura fait revenir, ne lui accordant aucun répit.
- ah merde. un poil trop fort, de quoi attirer quelques mines déconstruites, insatisfaites d'entendre de telles injures - loin d'être grave pour autant, elle peut se révéler fatale pour quelques tympans trop sensibles. il se concentre à peine sur les autres photos - elles se ressemblent, ne sont que les copies d'une copie d'une copie. j'connais d'nom, je crois. enfin j'suis pas sûr. ça fait quoi exactement ? curiosité qui prend le pas sur l'inquiétude - il reste cependant penché, adam, sur cette face qu'il a trop longtemps mise sur un piédestal, il reste cependant penché, adam, pour faire office de branche en cas de vol soudain dans le vide.
- si t'es encore là j'imagine qu'c'est pas fatal - mais après j'sais pas, alors j'dois peut-être la boucler. motus, bouche cousue et vice-versa. il aurait mieux à faire en effet, que de continuer à émettre des hypothèses, à essayer de détendre une atmosphère déjà trop complexe à supporter - même lui s'étouffe, même lui suffoque dans cette vague trop violente, à faire semblant que ces dernières années n'ont été qu'une parenthèse. que tout reprend, là, maintenant.

_________________

et mes pieds se sont emmêlés,
dans les veines de ton corps courbé,
et j'me suis vautré,
sur ton joli coeur gonflé -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/kinjiki/collections/146363055-adam https://open.spotify.com/user/11158060775/playlist/6f1wBTz0FQEMGDONnrXjfE?si=O9gvBy7YTYWrO4x_LS7HbA

Arthur Vargas

triple elvis
rumeurs : 114
venue : 10/06/2018
faceclaim + crédit(s) : matthew clavane + venus in fur
autre(s) compte(s) : freddy nollekens
dollars : 1569
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty25 / 10025 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


habitation : -
dénudé, beauté amère - adam  Large

RP EN COURS
LOUIE | TOMMY | ADAM III

RP TERMINES :
ADAM I | MIGUEL | ADAM II


dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyDim 15 Juil - 16:33




flower desert → Il lui semble que mentir serait plus compliqué. Il n'a pas beaucoup d'énergie pour un jeune de 24 ans, il préfère l'économiser à des choses plus utiles. Marcher, respirer, baiser, manger, chanter, guérir.
Mais pas mentir, ça ne sert à rien, c'est toujours pareil avec Adam. Il peut essayer de cacher des choses, des maladies des sentiments des je t'aime et des j'm'en vais, il finit toujours pas tout découvrir.
Alors oui, Arthur a décidé d'économiser ses forces, de ne plus se laisser aller à cacher, de dévoiler, d'expliquer. Adam comprend, évidemment. L'autre le regarde, du coin de l'oeil. Il est beau, à regarder les photos qui sont laides. Il est tellement meilleurs que tous ces
fancy photographers, il est tellement doué, et sous estimé. Il mériterait toutes les galeries du monde. Et ce n'est même pas l'affection qui parle. Et son juron, qui sort d'entre ses lèvres, attirent des regards méchants des regards malheureux qui veulent profiter d'un silence futile. Arthur lève les yeux au ciel, mais sourit. Il continue de marcher, ils arrivent rapidement au bout de la galerie. Ils font alors demi tour, tandis qu'il répond, calmement : " Ca fait avoir des crises d'épilepsie, ahah, je suis captain obvious." Il le regarde, en souriant.
Il retrouve, cette étrange complicité entre eux, quelque chose qui ne s'efface pas en quatre ans. Puis il explique, doucement :
" En gros, c'est un problème au cerveau. Je peux avoir des petites crises, je vais avoir des hallucinations, auditives, visuelles. J'ai l'air conscient, mais en fait pas du tout, je peux aussi avoir des gestes un peu répétitifs. Genre bouger une main." Il le regarde, pour capter son attention, qui est de toute façon accrochée. " Je peux ensuite avoir des crises généralisées. Là je m'écroule, et je convulse, c'est pas très ... Fin c'est pas très cool, je peux me mordre la langue et me faire très mal, je peux me cogner contre des trucs, et les gens autour de moi flippent, et puis bon bah ... je suis complètement exténué après. " Ils ressortent de la galerie. Il ne fait pas nuit, le soleil décline simplement. Il pousse un long soupir. " C'est fatal si, enfin c'est plutôt la dégénérescence de la maladie qui est fatale. Il faut que ce soit traité correctement, sinon c'est dangereux." Il le regarde, s'appuie sur un mur, à côté de la galerie. Il regarde le drapeau, et change de sujet, sans pour autant croire qu'Adam ne posera pas plus de question (il est curieux). " Bon t'en as pensé quoi du coup, de cette expo ?"


_________________

in the end, it's him & i → and I wanna get older. All the things I want I really shouldn't get. And your head looks good, I wanna love it so much, I wanna be the one, I wanna do what you love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.pinterest.fr/aniclas/arthur-vargas/ https://open.spotify.com/user/audijolo/playlist/1R1f1SpjBjTrXc12LIMM8Q?si=bOPEwmoiS2O3Svn2PAyAVg

Adam Ackerman

varoom !
rumeurs : 221
venue : 20/06/2018
faceclaim + crédit(s) : sprouse + fayrell la déesse.
autre(s) compte(s) : mae monroe, miguel vargas, tarek essam et pierrot rose. ♡
dollars : 1556
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty59 / 10059 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


métier : photographe érotique, sans vulgarité ni visions crues - seulement le sublime des actes impardonnables.
habitation : queens, un petit appartement abordable.
dénudé, beauté amère - adam  Large

personne ne me touche, personne ne s'approche de moi. mais vous vous m'avez touchée si profondément putain je n'arrive pas à le croire et je n'arrive pas à l'être autant.

dénudé, beauté amère - adam  CySPVi4d_o dénudé, beauté amère - adam  Tov5HuhW_o dénudé, beauté amère - adam  Vfh2fGWy_o



dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyMer 18 Juil - 22:04


dénudé, beauté amère
l'art n'est plus que secondaire, gronde alors la malédiction de la maladie au-dessus de l'un plus que de l'autre. avec attention il essaie de bien imaginer ce que ça fait, de subitement s'écrouler, de ne plus avoir contrôle sur son corps tout entier et de subir les spasmes violents de muscles contractés. il inspire profondément adam, alors qu'il sait pas trop quoi faire de ses mains, qu'il laisse hors de ses poches avant de les rentrer à nouveau - mal à l'aise face aux fatalités, qui lui rappelle indéniablement son père qui malade de chagrin ne trouva meilleur traitement que celui de la mort. parenthèse qu'il ferme subitement, lui causant déconnexion dans le présent, il reprend cependant le fil rapidement, la tête qui se hoche mollement pour signifier qu'il est toujours attentif à ce qu'il lui glisse comme détails - il pince sa lèvre inférieure adam, arrache quelques peaux mortes avant de goûter avec plaisir l'air extérieur. inspiration profonde pour s'emplir les poumons d'une ambiance bien plus agréable - loin des murmures imbuvables de riches en manque de monstres. il fait craquer ses omoplates, tire une grimace dépitée.
- dééécevant. non vraiment, c'est l'genre d'exposition qui.. ouais, t'sais ça ressemble aux cirques de monstres. la bonne bourgeoise a besoin de s'divertir, de s'rassurer en voyant qu'y'a plus laid et plus pauvre qu'elle dans l'monde. au mieux elle aura pitié d'toi, au pire elle rira juste. roulement d'yeux qui s'arrêtent dans le ciel assombrit, dont il ne peut plus d'ailleurs compter les étoiles. il laisse planer un petit silence, il se rend compte adam que l'amertume n'est qu'une fine couche de pétrole maintenant - toujours aussi polluante, mais qui ne fait plus aussi mal que durant le choc du paquebot contre la pierre.
- on aurait dit une série d'photos mettant en valeur des p'tits cochons dans leur porcherie, franchement pour quoi ils vous font passer. il s'en sort une cigarette, l'allume avec la même difficulté que la dernière fois, il s'en énerve un peu avant de souffler rapidement la fumée, frémissant sous son manteau.
- j'crois pas qu'ils étaient prêts au clou du spectacle, en d'autres termes : toi. t'es bon pour être le sujet de conversation pour la soirée, m'étonnerait même pas qu'un bon monsieur t'cale un billet dans l'pantalon. taquin, il garde ses distances cependant, adam, évitant de trop retomber dans ses retords - se laisser amadouer par une facilité à parler entre eux, par une simplicité dans leurs échanges moqueurs.
- j'pensais pas que j'allais t'infliger ça, mais maintenant qu'c'est fait... c'est fait. ce s'ra plus à refaire.

_________________

et mes pieds se sont emmêlés,
dans les veines de ton corps courbé,
et j'me suis vautré,
sur ton joli coeur gonflé -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/kinjiki/collections/146363055-adam https://open.spotify.com/user/11158060775/playlist/6f1wBTz0FQEMGDONnrXjfE?si=O9gvBy7YTYWrO4x_LS7HbA

Arthur Vargas

triple elvis
rumeurs : 114
venue : 10/06/2018
faceclaim + crédit(s) : matthew clavane + venus in fur
autre(s) compte(s) : freddy nollekens
dollars : 1569
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty25 / 10025 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


habitation : -
dénudé, beauté amère - adam  Large

RP EN COURS
LOUIE | TOMMY | ADAM III

RP TERMINES :
ADAM I | MIGUEL | ADAM II


dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptySam 21 Juil - 0:59




flower desert → Il se souvient d'une crise qu'il a faite, au volant du vans qu'il habitait, avec deux filles, un autre gars.
Un miracle, il y avait quelqu'un à l'avant qui a pu contrôler le véhicule assez longtemps pour qu'ils puissent se ranger sur le côté, à l'abris d'une mort certaine. Il se souvient s'être réveillé, avec un goût de sang atroce dans la bouche, avec de la bave au coin des lèvres, avec une mal de crâne atroce. Avec des larmes plein les yeux.
Il a compté, il a fait, en 4 ans, pas moins de cinquante-trois crises généralisées. Les crises partielles, il ne les compte plus, il devrait avoir un carnet, toujours sur lui.
Il a eu peur de devenir fou. Finalement non. Les gens s'y sont faits autour de lui, ont compris comment gérer ses crises, à calmer ceux qui ne les connaissent pas, tout le monde a appris.
Une seule personne n'a pas appris, c'est lui.
Il est toujours aussi mauvais...
Il est toujours bien incapable de se contrôler, ce qui met le pauvre Arthur, pourtant si calme, pourtant si simple, qui aime tant se laisser vivre et avoir un contrôle relâché sur sa vie, être parfaitement énervé. Lui qui déteste les crises de nerfs, s'est vu pleurer devant un miroir, de rage de s'être évanoui, comme un con, d'avoir convulsé à un feu de camp.
Ce ne sont pas de bons souvenirs...
Il est temps que ça cesse.
Et, en regardant Adam, en l'écoutant parler, changer gentiment de sujet, il réalise qu'il est très heureux d'avoir pu partager cela avec lui.
I HATE YOU !
Sa gorge se serre, alors qu'il entend encore les mots d'Adam résonner avec horreur entre ses deux oreilles. Il se mord la lèvre.
Ils se mettent à marcher. Il l'écoute, regarde distraitement ses lèvres, qui bougent dans un ballet agréable, qu'il a toujours apprécié observer chez lui.
C'est Adam qui lui a appris à faire attention aux détails du corps humain. Les mains, les cils, clavicules, les genoux, les paupières. Tout cela, expliquait-il, est porteur de sens, de beauté, de majesté. Ne reste pas passif, observe, prend le temps de regarder les corps autrement, donne un oeil neuf sur le monde autour de toi.
Sois différent. Je t'en supplie Arthur, ne sois pas comme tout le monde. Ne sois pas ... juste un homme parmi tant d'autres. Laisse pousser tes cheveux, révolte toi, écris des chansons pour chanter la défaite du genre humain, et rebâtit-le. Fais vivre.
Existe.
Adam ne lui a jamais dit ces derniers mots. Sans doute qu'il les a pensé, et qu'Arthur, terrassé par son absence, leur a donné la voix de l'homme de ses rêves.
Il rit à la blague sur les cochons, il écoute chacun de ses mots. Il rêve de prendre sa main, pour mettre en pratique tous les conseils. Il se ravise, évidemment.
Puis arrive les dernières phrases.
"mais maintenant qu'c'est fait... c'est fait. ce s'ra plus à refaire." Soudain, le coeur d'Arthur se compresse dans sa poitrine. Il regarde devant lui, fronce les sourcils. Il ose le regarder, et demande doucement : " Tu vas rentrer chez toi ? " Il lui sourit un peu.
Il sait qu'il n'a pas le droit, mais il veut demander un verre. Alors, doucement, il dit :
" Tu sais, si tu trouves cette série si mauvaise, j'aimerais bien voir les tiennes. Ce que t'as fait récemment. Ces photos dont tu parlais l'autre soir, celles qui ont choqué le public qu'on vient d'voir." Il lui sourit, comme si c'était une arme à toute épreuve.


_________________

in the end, it's him & i → and I wanna get older. All the things I want I really shouldn't get. And your head looks good, I wanna love it so much, I wanna be the one, I wanna do what you love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.pinterest.fr/aniclas/arthur-vargas/ https://open.spotify.com/user/audijolo/playlist/1R1f1SpjBjTrXc12LIMM8Q?si=bOPEwmoiS2O3Svn2PAyAVg

Adam Ackerman

varoom !
rumeurs : 221
venue : 20/06/2018
faceclaim + crédit(s) : sprouse + fayrell la déesse.
autre(s) compte(s) : mae monroe, miguel vargas, tarek essam et pierrot rose. ♡
dollars : 1556
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty59 / 10059 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


métier : photographe érotique, sans vulgarité ni visions crues - seulement le sublime des actes impardonnables.
habitation : queens, un petit appartement abordable.
dénudé, beauté amère - adam  Large

personne ne me touche, personne ne s'approche de moi. mais vous vous m'avez touchée si profondément putain je n'arrive pas à le croire et je n'arrive pas à l'être autant.

dénudé, beauté amère - adam  CySPVi4d_o dénudé, beauté amère - adam  Tov5HuhW_o dénudé, beauté amère - adam  Vfh2fGWy_o



dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyLun 23 Juil - 22:24


dénudé, beauté amère
il tire sur la clope comme si ça allait sauver sa peau, il tire sur la clope comme si c'était son dernier rempart avant la grande chute. il a le regard un peu ailleurs adam, qui va ici puis là, qui s'accroche qu'à moitié à la face d'arthur qu'il a longtemps plus que détestée - encore maintenant le semblant de rancoeur continue de ronger. par égoïsme, par douleur. inspiration profonde pour bien gangréner ses poumons, il prépare déjà son départ, sans valise ni baluchon, juste lui seul, son manteau sur le dos, les clefs qui tintent dans sa poche et une mèche qui lui tombe sur le front. sans crier gare, s'évaporer en une fumée grisâtre - se terminer en cigarette, en mégot qu'on écrase sous la pompe. puis arthur en rajoute une couche, puis arthur se remet à bavasser, puis arthur essaie de gagner du temps avant que peut-être la séparation définitive ne se fasse - les chemins qui se croisent puis qui un beau jour ne sont plus amenés à revenir l'un vers l'autre. ce qui était prévu d'origine, ce qui était désiré, ce qui était souhaité par le fuyard. il l'a hurlé, adam, sa haine qui ne devait que provoquer un point final - ce n'était qu'une virgule, qu'un trait d'encre trompeur. il remet sur le tapis la photographie, ce qui dans son esprit joue quelques tours, reviennent quelques souvenirs d'un corps nu sur le sofa, d'un corps nu grignoté jusqu'à la moelle - nostalgie qui l'attrape par la gorge, il tire une énième latte avant d'hocher mollement la tête.
- si tu veux. mais pas ce soir. ni jamais, potentiellement, éventuellement. faut savoir enterrer la hache de guerre cependant, la mettre bien profondément sous terre, ne plus écouter le bruit de sa lame et se laisser avoir. il tapote, fait tomber la cendre. un autre jour. sans savoir quand, quelle heure, quel mois, quelle année. lèvre inférieure qui à nouveau se retrouve torturée, il arrache les quelques peaux mortes qui y sont accrochées, peste un peu d'avoir trop enfoncé - un poil de sang vient souiller sa bouche rose acidulé. de la paume de la main il retire l'hémoglobine - il garde son petit rictus, adam.
- tu comptes rev'nir sur la scène ? histoire de meubler, pour autant l'intérêt y est - ce serait beau de le recroiser, arthur, sa guitare entre les doigts qui fait crier les cordes. ce serait beau de le recroiser, arthur, dans son élément toxique et anxiogène. avec tout le reste de sa clique - avec tout ce beau monde qui s'est échoué trop proche de la gloire.

_________________

et mes pieds se sont emmêlés,
dans les veines de ton corps courbé,
et j'me suis vautré,
sur ton joli coeur gonflé -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/kinjiki/collections/146363055-adam https://open.spotify.com/user/11158060775/playlist/6f1wBTz0FQEMGDONnrXjfE?si=O9gvBy7YTYWrO4x_LS7HbA

Arthur Vargas

triple elvis
rumeurs : 114
venue : 10/06/2018
faceclaim + crédit(s) : matthew clavane + venus in fur
autre(s) compte(s) : freddy nollekens
dollars : 1569
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty25 / 10025 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


habitation : -
dénudé, beauté amère - adam  Large

RP EN COURS
LOUIE | TOMMY | ADAM III

RP TERMINES :
ADAM I | MIGUEL | ADAM II


dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyLun 30 Juil - 23:47




flower desert → Il ne fait pas froid à New-York, personne ne se souviendra de cette journée d'été dans quelques années, tant elle est banale. Quelques degrés sous le soleil déclinant. Rien d'étonnant, rien de fantastique.
Juste deux âmes qui, dans sa tête, se reconnectent.
Il a tant pensé à Adam, ça en est devenu indécent. Sans doute qu'il l'a cherché partout, pour ne le retrouver que maintenant.
La haine, l'amour, il comprend désormais les romans à l'eau de rose qui clament et proclament que la limite est fine. Il n'a jamais haï Adam, mais la réciproque n'est pas vraie. Il le voit tirer une latte, il le voit être plus beau que tous ses mannequins réunis, qui se pressent sous son objectif. Il voudrait voir son évolution des dernières années, pouvoir s'écrier "j'étais là le premier," dans son coeur, et sur son sofa.
Au lieu de ça, il se prend un râteau monumental, un pas ce soir qui lui remet brutalement les idées en place. N'oublie pas où tu es, avec qui tu es, ce que tu fais, ce que tu insinues. Doucement, il baisse la tête, sourit un peu, en se sentant très con. Il balance un autre jour, mais lui n'y croit pas. Ce pauvre Arthur le voit torturer sa lèvre, laisser glisser le sang entre ses gencives, en une fraction de seconde. Il l'a probablement trop côtoyé le mexicain, mais il est certain que ça ferait une superbe photo.
Puis ils continuent de marcher. Il passe une main dans ses cheveux, réfléchit. Il répond :
" Non. Oui. Je sais pas. " Il fronce les sourcils, décide de s'ouvrir, comme d'habitude. "La scène me manque un peu, pas les vinyles J'aime chanter, j'aime écrire, je devrais devenir parolier. Pas chanteur." Il regarde ses pieds. Ils tournent, prennent des escaliers, qui le emmène vers le métro, tandis qu'il continue : " J'ai écrit des chansons sur la route."

_________________

in the end, it's him & i → and I wanna get older. All the things I want I really shouldn't get. And your head looks good, I wanna love it so much, I wanna be the one, I wanna do what you love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.pinterest.fr/aniclas/arthur-vargas/ https://open.spotify.com/user/audijolo/playlist/1R1f1SpjBjTrXc12LIMM8Q?si=bOPEwmoiS2O3Svn2PAyAVg

Adam Ackerman

varoom !
rumeurs : 221
venue : 20/06/2018
faceclaim + crédit(s) : sprouse + fayrell la déesse.
autre(s) compte(s) : mae monroe, miguel vargas, tarek essam et pierrot rose. ♡
dollars : 1556
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty59 / 10059 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


métier : photographe érotique, sans vulgarité ni visions crues - seulement le sublime des actes impardonnables.
habitation : queens, un petit appartement abordable.
dénudé, beauté amère - adam  Large

personne ne me touche, personne ne s'approche de moi. mais vous vous m'avez touchée si profondément putain je n'arrive pas à le croire et je n'arrive pas à l'être autant.

dénudé, beauté amère - adam  CySPVi4d_o dénudé, beauté amère - adam  Tov5HuhW_o dénudé, beauté amère - adam  Vfh2fGWy_o



dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyLun 6 Aoû - 19:11


dénudé, beauté amère
une autre vie, peut-être, dans laquelle rien n'aura jamais été jeté par la fenêtre vulgairement, semblable à une chemise voletant sous la rage d'une épouse désespérée par son mari. adam suit, adam se tait, adam continue de marcher, les mains profondément enfoncées dans les poches de son manteau, il se retient de bailler en écoutant attentivement arthur - jadis enflammait les planches, c'en était presque un feu de forêt dont la lumière léchait parfaitement sa peau. il sourit vaguement, légèrement, poliment, un peu éreinté de la journée enfin terminée qui contrairement à la note désiré, se dédramatise par une discussion anodine à coup de questions basiques. il papillonne des cils, laisse glisser un sourire pour une passante qui le regarde presque droit dans les yeux. il s'attarde à nouveau sur le ciel, ses pensées s'y perdent, elles sont étrangement vides, dénuées d'un sens quelconque - lui qui depuis longtemps, ne se préoccupe plus de ce passé, il remercie seulement discrètement les moments passés, sans trop laisser son amertume tout pourrir. une pomme gâtée. de la voix d'arthur, de celle chantante, il n'en a que des échos lointains - il ne saurait plus refaire les rythmes, ni même fredonner la mélodie. il en a tout oublié ou presque - même leur chanson, qui aura su faire de son groupe une petite étoile, ne passe plus dans les bars ou à la radio même. pincement de lèvre inférieure, il ralentit un peu le pas - à sentir que peu à peu la séparation se fera, au détour d'un carrefour.
- tant mieux si t'as pas arrêté, ç'aurait été du gâchis. il le le prononce avec sincérité, sans désir hypocrite derrière de le caresser dans le sens du poil uniquement pour lisser leur relation encore branlante. puis il s'arrête, adam, proche de la fracture - il partira de ce côté, arthur sans doute de l'autre. il garde un rictus. autour de quoi ? voyages ? amour ? guerre ? ce genre de choses j'imagine ? voix paisible quid demande par pure curiosité plus que par méchanceté quelconque ou provocation, il se frotte un oeil d'une main, typique d'un môme qui trouvera bien plus son bonheur dans un lit qu'au rebord de la fenêtre à continuer de défier la lune.
- inspiration, images, expériences... ce voyage t'aura tout donné. tout ce que lui n'aurait pas pu lui offrir - un peu de paix, un peu de silence, puisque même le sien faisairt trop de bruit.

_________________

et mes pieds se sont emmêlés,
dans les veines de ton corps courbé,
et j'me suis vautré,
sur ton joli coeur gonflé -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/kinjiki/collections/146363055-adam https://open.spotify.com/user/11158060775/playlist/6f1wBTz0FQEMGDONnrXjfE?si=O9gvBy7YTYWrO4x_LS7HbA

Arthur Vargas

triple elvis
rumeurs : 114
venue : 10/06/2018
faceclaim + crédit(s) : matthew clavane + venus in fur
autre(s) compte(s) : freddy nollekens
dollars : 1569
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty25 / 10025 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


habitation : -
dénudé, beauté amère - adam  Large

RP EN COURS
LOUIE | TOMMY | ADAM III

RP TERMINES :
ADAM I | MIGUEL | ADAM II


dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyMer 8 Aoû - 11:39




flower desert → La nuit les touche, doucement. Tandis qu'ils marchent, et qu'ils le savent, la fin est proche. Ils ne vont aller ni chez l'un, ni chez l'autre, ils ne vont pas se retrouver dans un lit, sous la lune. Il ne se passera rien, sans doute qu'il ne se passera plus jamais rien. C'est sa faute Arthur, il aurait du y penser avant de laisser son âme soeur derrière la barrière de l'autoroute, alors qu'il filait à toute allure.
Il aurait vraiment, vraiment du y penser avant.
Parce que oui, il l'écoute parler, il le voit déambuler. Il fixe ses lèvres, sa bouche, son menton ses yeux ses épaules son corps, il fixe tout.
Il voudrait le reprendre dans ses bras, pouvoir pleurer en pensant aux jours passés, aux jours à venir. Mettre son numéro de téléphone, pour un appel d'urgence à l'hôpital, pour peu qu'il s'écroule ailleurs que dans ses bras.
Il crève d'envie de lui, de le retrouver.
Il a perdu ce droit, il l'a jeté par la fenêtre.
Mais il est incapable de mentir, alors à la question, il répond doucement :
"Autour de guerre, de paix, et de toi." Il regarde devant lui, ose pas croiser son regard, de peur de s'effondrer, de nouveau, de faire une erreur qui lui sera, cette fois, fatale. Le voyage lui aura tout donné, mais le retour ne lui rendra pas l'amour.

_________________

in the end, it's him & i → and I wanna get older. All the things I want I really shouldn't get. And your head looks good, I wanna love it so much, I wanna be the one, I wanna do what you love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.pinterest.fr/aniclas/arthur-vargas/ https://open.spotify.com/user/audijolo/playlist/1R1f1SpjBjTrXc12LIMM8Q?si=bOPEwmoiS2O3Svn2PAyAVg

Adam Ackerman

varoom !
rumeurs : 221
venue : 20/06/2018
faceclaim + crédit(s) : sprouse + fayrell la déesse.
autre(s) compte(s) : mae monroe, miguel vargas, tarek essam et pierrot rose. ♡
dollars : 1556
réputation :
dénudé, beauté amère - adam  Empty59 / 10059 / 100dénudé, beauté amère - adam  Empty


métier : photographe érotique, sans vulgarité ni visions crues - seulement le sublime des actes impardonnables.
habitation : queens, un petit appartement abordable.
dénudé, beauté amère - adam  Large

personne ne me touche, personne ne s'approche de moi. mais vous vous m'avez touchée si profondément putain je n'arrive pas à le croire et je n'arrive pas à l'être autant.

dénudé, beauté amère - adam  CySPVi4d_o dénudé, beauté amère - adam  Tov5HuhW_o dénudé, beauté amère - adam  Vfh2fGWy_o



dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  EmptyVen 10 Aoû - 20:29


dénudé, beauté amère
avec aisance, sous ses paupières se dessinent arthur sur les routes, les pieds nus, le pantalon aux pattes d'éléphant et la veste de tissu qui fièrement trône sur ses épaules. l'image l'amuse autant qu'elle peut l'attendrir. il le voit, sa guitare à la main, autour d'un feu, à faire rire son auditoire ou à le captiver - puis se laisser avoir par une pilule rouge, verte, bleue, qui lui fera voir bien d'autres couleurs encore. bras qui se croisent sur son torse, sorte de barrière au froid léger, il garde son petit rictus qui menace à chaque seconde de grandir - semblable à un fil qui se déroule à force de tirer dessus. lèvre inférieure qui se pince, peaux mortes qui s'arrachent à foison - laissant parfois quelques traces - il laisse ses yeux s'écarquiller sous la simple nomination, sous ce simple toi qui fait écho à ce passé révolu. il y a songé, il y a pensé, arthur en a donc écrit quelques sérénades, de quoi potentiellement s'en vanter. le coeur, lui, se serre sous la nostalgie, qui toujours aussi vicieuse, se veut serpent vorace. il se tait, il laisse l'information venir, se faire une place de choix dans un coin de son esprit - vague soupir, prunelles qui se baissent sur la route lisse, il n'y trouve rien d'intéressant, pas même un insecte insignifiant.
- c'est flatteur, très flatteur. il ne sait jamais, adam, quel souvenir il peut laisser derrière lui, il ne peut même imaginer l'odeur de celui-ci. un peu de café, un peu de cigarette, de poudre à canon ou encore celle d'une rose. il reste planté, juste là, à se poser cette question encore et encore, presque tenté de la lui poser. il se tait, il inspire profondément, le regarde à nouveau - arthur sait, à sa manière, déstabiliser quand le moment le lui permet. j'espère qu'j'aurais la chance de les entendre. ni plus l'une que l'autre, même si sa curiosité, tapant à sa porte, réclame la dernière par pur égocentrisme.
- écoute... j'pense que j'vais juste y aller, et - on s'reverra. demain, après-demain, le mois d'après - lui qui n'avait pas prévu de le revoir un jour et encore moins à new-york. fond de gorge racle, il souffle.
- passe une bonne soirée, et, encore désolé pour c'te galerie des horreurs.

_________________

et mes pieds se sont emmêlés,
dans les veines de ton corps courbé,
et j'me suis vautré,
sur ton joli coeur gonflé -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/kinjiki/collections/146363055-adam https://open.spotify.com/user/11158060775/playlist/6f1wBTz0FQEMGDONnrXjfE?si=O9gvBy7YTYWrO4x_LS7HbA
Contenu sponsorisé



dénudé, beauté amère - adam  Empty
MessageSujet: Re: dénudé, beauté amère - adam    dénudé, beauté amère - adam  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
dénudé, beauté amère - adam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier Adam Hughes
» [Nothomb, Amélie] Ni d'Eve ni d'Adam
» La beauté de la jeunesse
» DES VENTS CONTRAIRES d'Olivier Adam
» Beauté - Tome 1: Désirs exaucés [Hubert & Kerascoët]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ la fabrique :: le temps de l'amour :: archives :: rps-
Sauter vers: