AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
forum fermé mais toujours ouvert pour ceux qui veulent lire.
merci pour cette aventure, merci pour vous, merci pour votre imaginaire et pour tout ce que vous nous avez donné. I love you

Partagez | 
 

 #1 hors-série → ode à warhol

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

varoom !
rumeurs : 131
venue : 11/05/2018
faceclaim + crédit(s) : war hole + tweek.
dollars : 681
réputation :
100 / 100100 / 100


métier : personal jesus, directeur de la factory, artiste imbuvable et précieux.
habitation : ici ou là, quelque part dans les murs, dans des appartements hauts perchés.



MessageSujet: #1 hors-série → ode à warhol   Ven 10 Aoû - 16:35



h-s ode à warhol

dyptique marylin → vers l'illustration

chiffres → 50 images, 25 en couleurs, 25 en noir et blanc. 1962, année de sa réalisation. 4, nombre de mois entre la mort de l'actrice et la présentation de l'œuvre. 205, 144, largeur et auteur du diptyque.
niagara → l'image vient de la promotion du film Niagara, qui est paru dans les salles en 1953, c’est-à-dire lors de l'âge d'or de la carrière de Marilyn. Il rappelle ainsi aux spectateurs une époque idéalisée où l'actrice était encore vivante, en bonne santé, une époque oubliée par le public.
dead to me → Marilyn est morte, vive Marilyn. Avec ce diptyque,  il présente d'un côté, une Marilyn vivante, presque épanouie, en couleur, et de l'autre une Marilyn morte. Le passé, le présent. C'est alors une fusion du culte à la fois de la célébrité et de la mort. Ces deux notions sont au cœur de l'œuvre de Warhol.
god is a woman → Warhol questionne la reproduction de l'image, la valeur de l'œuvre d'art lorsqu'elle est reproduite, mais aussi l'intemporalité des vedettes de cinéma, qu'ils considèrent comme les nouveaux dieux et déesses de notre temps.


sleep, 1964 → lien vers le film entier

chiffres → 16, le nombre d'images par secondes. 5, 21, le nombre d'heures, et le nombre de minutes pour diffuser le film en entier. 8, le nombre d'heure que devaient faire le film au tout début. 9, le nombre de spectateurs à la première. 2, le nombre de spectateur à partir dès la première heure de visionnage.
john giorno → amant de Warhol en 1964, il est le sujet principal du film. L'artiste l'a filmé à son domicile, dormant pendant 8 heures. Il est alors un poète célèbre, proche de la beat generation.
sujet ? → Il n'y a aucun récit, aucune narration, à peine un sujet, un homme dormant. En cela, il s'inscrit dans la continuité de son époque, en utilisant le médium du cinéma pour son art, mais il s'écarte des classiques hollywoodiens, d'une durée règlementée, avec des règles strictes et surtout une narration particulière. Ici, tout est expérimental.
multiplicatium → Alors quel est l'intérêt ? Comme souvent dans sa carrière, Warhol déforme un sujet en l'étirant, le multipliant à l'excès pour lui faire perdre son sens, le ridiculiser. Il applique le même procédé qu'avec sa série de Campbell's Soup Cans et la série des Brillo Box, mais au lieu de multiplier un objet dans l'espace, il le multiplie dans le temps.




artiste éternel → Aujourd'hui pouf fêter les 38 ans de notre cher Andy Warhol national, nous vous proposons une sortie exclusive d'un numéro retraçant en 8 points les plus grandes étapes et les fun fact les plus intéressants sur Andy Warhol, de sa naissance à son anniversaire.
1 america warhola → Andy Warhol, même s'il a toujours travaillé sur la société américaine, est en réalité né de parents ruthènes, originaires d'Europe de l'Est. D'ailleurs son patronym était Andrew Warhola.
2 chorée de syndeham → - Andy, lorsqu'il était jeune, était atteint de chorée de syndeham, une maladie qui le contraignait à rester alité. Il passait alors son temps à écouter la radio, à dessiner, et à collectionner des photos de stars. Il révèle par la suite que cette période est une des plus importantes de sa vie pour sa construction artistique .
3 pub art, art pub Ses premiers travaux sont réalisés en tant qu'illustrateur pour des magazines de mode comme Vogue, ou Harper's Bazaar. A ce propos, il déclare :
Citation :
« J'ai commencé dans l'art commercial et je veux terminer avec une entreprise d'art... être bon en affaire, c'est la forme d'art la plus fascinante... gagner de l'argent est un art, travailler est un art, et les affaires bien conduites sont le plus grand des arts »
Pendant longtemps de fait, son travail n'est pas pris au sérieux, car on le considère simplement comme un publicitaire.
4 comic art → Il a présenté ses cinq premiers tableaux en 1961, ils concernaient du comic art et six mois après, Roy Lichtenchtein faisait présentait ses tableaux.
5 serigraphium → Son média de prédilection est la sérigraphie, qui permet de reproduire en série un motif, grâce à l'aide de pochoirs et d'un carcan de fils de soie. Il commence à l'utiliser en 1962, il peint alors ses premiers dollars et le portrait de Marilyn Monroe, ainsi que d'Elvis Presley. Ce faisant, il questionne la reproduction de l'image, la valeur de l'œuvre d'art, mais aussi l'intemporalité des vedettes de cinéma et de scène, qu'ils considèrent comme les nouveaux dieux et déesses de notre temps.
6 silver factory → En 1964, il ouvre la silver factory, un lieu de rencontre et de travail pour les artistes. Peu d'artistes avant lui ont adopté cette démarche d'ouverture au public d'un lieu de travail.
7 asleep → C'est à la silver factory qu'il se met à travailler le cinéma expérimental, notamment avec l'œuvre sleep, où il filme son compagnon endormi pendant 8 heures d'affilée. Ses films n'ont ni sujet, ni scénario, ni but.
8 vita ad mortem →Très souvent, l'image se rapproche de la mort dans l'œuvre de Warhol. Tout d'abord, une de ses œuvres les plus célèbres est le portait de Marilyn Monroe, qu'il a réalisé après sa mort, pour interroger son immortalité. Il a également réalisé une série de sérigraphie ayant pour sujet une chaise électrique, et questionnant la peine de mort aux Etats-Unis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafabrique.forumactif.com
 
#1 hors-série → ode à warhol
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» Hors forfait en utilisation le HD2 en MODEM avec un forfait Illimythics 3G+ Full Internet 2H chez SFR ?
» [INFO] Probleme hors forfait illimitics 3g+
» [AIDE] MicroSd Hors service aprés Flashage
» Gainsbourg (hors champ) de Sfar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ la fabrique :: folie des grandeurs :: superstars :: rumeurs de la ville-
Sauter vers: