AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
forum fermé mais toujours ouvert pour ceux qui veulent lire.
merci pour cette aventure, merci pour vous, merci pour votre imaginaire et pour tout ce que vous nous avez donné. I love you

Partagez | 
 

 vous prendrez bien une tasse de thé? (adam)

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

dr. pepper
rumeurs : 183
venue : 30/05/2018
faceclaim + crédit(s) : HEPBURN // METRONOMY
dollars : 578
réputation :
90 / 10090 / 100


métier : elle écrit des histoires sans fin qui se transforme en livre et en chronique dans le ny times
habitation : greenwich village - thanks to mom & book sales.

on se veut
on s'enlace
on se lasse
on s'en veut

je t'enlacerai
tu t'en lasseras
(louise de vilmorin)


rps en cours
alberto -- beldam -- adam -- les frères essam -- paul -- jolene


MessageSujet: vous prendrez bien une tasse de thé? (adam)   Mar 24 Juil - 0:26

seize heures, l'heure du thé. elle n'est pourtant pas anglaise, wanda. comme une habitude, un rituel bien trop ancré jusque dans ses veines, comme si elle avait ça dans les gènes. elle a ses habitudes, ses préférences. elle dépense bien trop d'argent pour quelques feuilles de thé qu'une fois infusée, elle finira par jeter au fond d'une poubelle trop usée. elle aime tellement le thé, qu'elle le fait faire sur mesure, elle a trouvé une bonne adresse ici à new york. cela n'avait pas été si évident. elle est difficile, wanda.

celui qu'elle boit le plus souvent, c'est du thé avec quelques notes mentholée, mais toujours du thé vert quoiqu'il puisse arriver. alors pour son goûter, sa pause bien méritée, wanda traverse les couloirs pour se diriger vers la cuisine de la fabrique. à force d'y passer tout son temps, elle a commencé à y ramener quelques objets qu'elle laisse traîner sur les étagères en bois.

wanda pénètre dans la cuisine d'un pas assez lent. elle observe la pièce qui lui semble soudainement assez vide. elle avait connu la cuisine à toute heure de la journée, de la nuit et de l'après-midi mais c'est peut-être la première fois qu'elle y ressent autant de calme. un léger haussement d'épaules comme pour répondre à ses pensées qu'elle seule entend. elle pose son sachet de thé, qu'elle ne laisse jamais traîner. gracieusement, elle l'ouvre déjà bien trop entamée et elle le porte au niveau de son nez. wanda hume et l'odeur qu'elle sent la transporte en orient. sentir le thé, c'est l'une de ses passions préférées. elle pourrait faire ça pendant des heures. elle aime tellement faire ça que le geste est devenu mécanique, comme un tic.

de l'eau sur le gaz et wanda qui attrape une poignet de feuilles de thé qu'elle place dans sa théière achetée il y a quelques années. l'infusion sacrée. elle attrape une tasse qui lui échappe des mains et qui se fracasse sur le sol. 'oh mince' elle porte sa main droite sur ses lèvres. 'ceci dit, elle ne pourra pas tomber plus bas' pensa-t-elle. wanda scanne d'un regard rapide la pièce y cherchant un balai ou quelque chose qui l'aiderait à nettoyer les résultats de sa maladresse. et, elle ne trouve pas grand chose, rien en réalité. wanda décide alors de s'accroupir et de ramasser les morceaux de la tasse brisée un par un. avec un peu de chance, elle ne se coupera point.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pin.it/i7r23liwi4ievg

avatar

varoom !
rumeurs : 221
venue : 20/06/2018
faceclaim + crédit(s) : sprouse + fayrell la déesse.
autre(s) compte(s) : mae monroe, miguel vargas, tarek essam et pierrot rose. ♡
dollars : 832
réputation :
59 / 10059 / 100


métier : photographe érotique, sans vulgarité ni visions crues - seulement le sublime des actes impardonnables.
habitation : queens, un petit appartement abordable.


personne ne me touche, personne ne s'approche de moi. mais vous vous m'avez touchée si profondément putain je n'arrive pas à le croire et je n'arrive pas à l'être autant.




MessageSujet: Re: vous prendrez bien une tasse de thé? (adam)   Lun 30 Juil - 11:43


vous prendrez bien une tasse de thé ?
il a la pensée qui claque et qui explose, il a les idées qui fusent puis qui retombent. il baille adam, à s'en décocher la mâchoire. nuit passée à prendre quelques clichés des soirées improvisées, il n'en ressort que fatigué, éreinté par les pas enchaînés et les discussions affolées - même cette après-midi semble ressembler à une nuit sans fin. paupières closes, il vient les frotter d'un geste lent, dépité, la nuque douloureuse et les iris qui fixent avec attention une horloge haute perchée. il papillonne des cils, détermine l'heure, ça lui arrache un sourire amusé - déjà seize heures. affalé sur le canapé du lounge, il se redresse, saluant d'une main une artiste croisée - dans la musique, qui enregistre quelques ébats pour les transformer en des chansons érotiques. tête secouée, il se traîne, sac sur l'épaule en vieux cuir - sur l'instant il se dit qu'il faudra songer à le changer, celle à la suite ne fait que le conforter dans l'idée qu'il tiendra encore. chemise blanche aux manches remontées, un veston ouvert sur le dos, il passe à travers les murs, le couloir qui à jamais s'éternise - jusqu'à l'arrêt et la fracture, la brisure de la porcelaine sur le sol trop dur pour elle. le corps baissé, rapetissé, de dos il saurait cependant la reconnaître. il bouge tout juste, adam, les jambes figées, tétanisées par ce retour en flèche du passé - il n'a été avec elle qu'un indifférent au coeur gelé - alors que le sien continue de battre, encore chaud, prêt pour des amours enterrés. il pousse un vague soupir, passe une main dans son cou, avance finalement en posant dans un coin ses affaires, sur la table - assez pour que rien ne tombe. face à elle il se glisse, ramasse les quelques bouts en prenant gare à ne pas se couper - à peine un regard pour wanda, il le croise, le fuit, l'évite en peste détestable. pourtant, à bien revenir dans les souvenirs, il n'a jamais eu de doute quant à sa passion pour elle. passion adolescente, passion éphémère qui devait se terminer - il n'avait pourtant pas vu qu'elle se bouclerait aussi brutalement, par la disparition aussi soudaine qu'inattendue de la jeune fille. une fois le reste attrapé, il se redresse, s'avance vers la poubelle pour les jeter, se frotte un peu les mains pour enlever les résidus poussiéreux. il sourit, sourit juste un peu.
- wanda, celle qui s'mait les tasses brisées, une adaptation moderne et féministe du petit poucet, avec n'oublions pas, une bonne part de grotesque. sans savoir pourquoi il se met à causer, adam pousse un profond soupir, incapable finalement de courir trop longtemps - il s'essouffle à toujours s'en aller, s'en tirer pour la retrouver. les chemins mènent tous à bates, quoiqu'il puisse en faire - les chemins mèneront toujours à ses erreurs, ses rancoeurs dures comme la pierre, qui pourtant après un coup de pioche se scindent en deux. comment tu vas ?
un petit pas pour lui, un grand pour la réparation - de quoi au moins repartir sur des bases vivables, de quoi au moins ne plus avoir à paraître imbuvable pour finalement la laisser sur le trottoir. elle mérite pas ça, wanda. elle mérite le meilleur - le mieux, même s'il déplorera toujours d'elle, son trop long silence.

_________________

et mes pieds se sont emmêlés,
dans les veines de ton corps courbé,
et j'me suis vautré,
sur ton joli coeur gonflé -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/kinjiki/collections/146363055-adam https://open.spotify.com/user/11158060775/playlist/6f1wBTz0FQEMGDONnrXjfE?si=O9gvBy7YTYWrO4x_LS7HbA

avatar

dr. pepper
rumeurs : 183
venue : 30/05/2018
faceclaim + crédit(s) : HEPBURN // METRONOMY
dollars : 578
réputation :
90 / 10090 / 100


métier : elle écrit des histoires sans fin qui se transforme en livre et en chronique dans le ny times
habitation : greenwich village - thanks to mom & book sales.

on se veut
on s'enlace
on se lasse
on s'en veut

je t'enlacerai
tu t'en lasseras
(louise de vilmorin)


rps en cours
alberto -- beldam -- adam -- les frères essam -- paul -- jolene


MessageSujet: Re: vous prendrez bien une tasse de thé? (adam)   Ven 3 Aoû - 0:31

elle sursaute parce qu’elle est surprise – ce n’est pas rare. elle sursaute pour pas grand chose, pour une main posée délicatement sur son épaule, pour le bruit hurlant des sirènes des urgences dans la nuit,  pour le grincement de pas sur un parquet trop vieux. elle sursaute parce qu’elle est surprise mais elle ne se retourne pas, pas cette fois.  elle continue à ramasser les mille morceaux de porcelaine étalés sur le sol. et on vient l’aider, elle reconnaît les mains. elle tourne légèrement la tête sur le côté, par simple curiosité. son cœur se met à accélérer. adam ackermann. celui qui avait décidé de la snober. elle y avait pensé, wanda. cela l’avait tracassé, wanda. elle l’écoute parler, elle l’entend se moquer. wanda était-elle comme le petit poucet ? elle connaissait le conte et rien de lui laisser penser qu’elle lui ressemblait. ‘effectivement, c’est assez grotesque de semer des tasses brisées.’  qui aurait l’idée de semer ce genre d’objet ? oui, se balader avec des tasses brisées est encombrant. wanda ne comprend pas bien l’allusion, vraiment pas. elle ne va pas lui demander de lui préciser sa pensée. ‘mais avec des tasses brisées, il y a toujours plus de chance de retrouver son chemin qu’avec de vulgaires morceaux de pain.’ wanda réagit avec un léger mépris qui pourrait laisser penser qu’elle a tout compris mais wanda ne comprend rien.
tant pis.
les non-dits.  

elle finit par se redresser. elle se dirige vers la poubelle où elle jette vulgairement le contenu de ses mains. casser une tasse est-il la même chose que briser un miroir ? en cassant cette tasse, a-t-elle lancé sur elle sept années de malheur ? elle n’en savait rien mais elle ne l’espérait pas. elle passe ses mains sous l’eau tiède rapidement, les secoue et les essuie avec un tissu qui semblait faire office de torchon, sans vraiment être certaine de la propreté de ce dernier. il lui demande comment elle va et ça la surprend presque. ‘je vais bien, merci de t’en inquiéter’ comme un reproche qui glisse sur ses mots, sur la fin de sa phrase. peut-être qu’au fond, elle lui en veut à adam de ne pas l’avoir considérée même un tout petit peu la dernière fois qu’ils se sont croisés. il s’en était tenu si éloigné que pendant l’espace d’une seconde elle avait l’impression d’être atteinte de la peste. wanda récupère une tasse puis après réflexion revient sur ses pas pour en attraper une seconde. ‘tu prendras bien une tasse de thé ?’ lâche-t-elle. envahie d’un doute, elle n’arrive pas à se souvenir si adam appréciait le thé ou non. elle ne s’en souvenait plus et ça lui faisait quelque chose. combien de temps ne s’étaient-ils pas vu ? assez longtemps semblait-il pour qu’elle ne puisse se souvenir de ce détail. elle se mord délicatement le coin de la lèvre en servant les deux tasses de thé. elle en apporte une à adam qu’elle pose devant lui, lui qui a le regard tourné ailleurs que sur elle et sa simple tasse de thé. ‘et toi, comment vas-tu ? je ne savais pas que tu étais à new york en ce moment.’ même si au fond, il était plus concevable de croiser adam que wanda à new york. wanda préfère rester debout, sa tasse dans la main. elle observe adam tout en soufflant sur le contenu de sa tasse et éviter de se brûler. ‘et comment va ta mère ? cela fait longtemps que je ne l’ai pas vu.’ depuis qu’ils ne partaient plus en vacances ensemble, depuis longtemps en somme. elle demande ça, comme si elle demandait le temps qu’il pouvait faire dehors. elle demande ça parce qu’elle n’ose pas demander autre chose. elle n’ose pas lui demander pourquoi il l’a ignoré la dernière fois qu’ils se sont croisés, elle n’ose pas.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pin.it/i7r23liwi4ievg

avatar

varoom !
rumeurs : 221
venue : 20/06/2018
faceclaim + crédit(s) : sprouse + fayrell la déesse.
autre(s) compte(s) : mae monroe, miguel vargas, tarek essam et pierrot rose. ♡
dollars : 832
réputation :
59 / 10059 / 100


métier : photographe érotique, sans vulgarité ni visions crues - seulement le sublime des actes impardonnables.
habitation : queens, un petit appartement abordable.


personne ne me touche, personne ne s'approche de moi. mais vous vous m'avez touchée si profondément putain je n'arrive pas à le croire et je n'arrive pas à l'être autant.




MessageSujet: Re: vous prendrez bien une tasse de thé? (adam)   Dim 12 Aoû - 18:29


vous prendrez bien une tasse de thé ?
chez wanda il cherche à chaque fois des pistes, des chemins qu'il aurait oublié d'emprunter, de vagues réponses qui se murmurent au coin de l'oreille. chez wanda il essaie de discerner à chaque fois ce qui a pu changer, dans l'angle de son sourire, dans l'apparition d'une toute petite ride dans le coin de ses yeux d'amande - minuscule, assez pour qu'il se demande s'il ne l'invente pas. elle est tableau, elle est oeuvre à elle toute seule, qui des cheveux jusqu'aux chaussures déploie quantité de symboles qui peuvent avoir leur impact - ils ne cherchent plus ce qu'ils veulent dire, seulement l'effet qu'ils ont sur lui. wanda toujours accompagnée de ses robes monochromes, de sa coiffure lisse à souhait dont rien ne dépasse - qui dès son plus jeune âge avait déjà les allures des grandes dames. inspiration profonde, il l'écoute sans vraiment totalement tout comprendre, trop obnubilé par ses gestes millimétrés qui lui donnent le talent d'une danseuse étoile - sans difficulté, il l'imagine avec un tutu blanc, mimant le bonheur d'odile ce si joli cygne. bas du dos qui s'adosse à un des meubles, il croise finalement ses bras sur son torse, tiraillé entre sa jambe gauche qui veut rester, et la droite qui veut prendre la porte pour ne pas avoir encore à subir les foudres du passé.
- ça fait un moment que j'suis dans l'coin tu sais... depuis qu'j'ai six ans, quelqu'chose comme ça, mais t'as dû oublier. les longues discussions sur la corniche, à regarder le soleil descendre, descendre puis s'éteindre, avant de se relever le lendemain. les longues discussions anodines qui s'entendaient mais ne s'écoutaient pas - la bêtise de l'adolescence dans un seul lieu, à un seul moment, dans un seul instant. le coeur se serre - d'une nostalgie sourde -, il le relâche peu à peu, laisse son petit rictus. elle va bien, souffre encore de boulots ingrats mais ça va j'crois bien. elle a l'air heureuse, c'est déjà ça. lui qui ne saurait faire mieux pour sa mère, lui qui n'a pu que lui donner plus d'argent en fin de mois, ainsi que ses visites régulières en pleine semaine, lui qui a toujours su lui apporter son soutien - tout comme elle a pu, et peut encore le trouver chez quelques amies.

- miss bates hein... j'pensais pas lire ton prénom dans les journaux un jour, en gros et en gras. j'ai pas lu tes bouquins, mais vu l'tapage que ça a fait - haussement d'épaules, il fait pianoter ses doigts sur ses bras. c'tait une bonne manière pour découvrir que t'étais pas morte. ça m'a fait tout drôle pour être honnête.

_________________

et mes pieds se sont emmêlés,
dans les veines de ton corps courbé,
et j'me suis vautré,
sur ton joli coeur gonflé -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/kinjiki/collections/146363055-adam https://open.spotify.com/user/11158060775/playlist/6f1wBTz0FQEMGDONnrXjfE?si=O9gvBy7YTYWrO4x_LS7HbA

avatar

dr. pepper
rumeurs : 183
venue : 30/05/2018
faceclaim + crédit(s) : HEPBURN // METRONOMY
dollars : 578
réputation :
90 / 10090 / 100


métier : elle écrit des histoires sans fin qui se transforme en livre et en chronique dans le ny times
habitation : greenwich village - thanks to mom & book sales.

on se veut
on s'enlace
on se lasse
on s'en veut

je t'enlacerai
tu t'en lasseras
(louise de vilmorin)


rps en cours
alberto -- beldam -- adam -- les frères essam -- paul -- jolene


MessageSujet: Re: vous prendrez bien une tasse de thé? (adam)   Mar 21 Aoû - 11:29

elle boit une gorgée de thé, du bout des lèvres. elle l’observe peut-être d’une manière trop insistante mais cela est sans grande importance. wanda n’a pas conscience qu’elle le regarde ainsi. elle l’écoute et sa réponse fait sens. oui, évidemment que cela fait un moment qu’il est là. pourquoi lui avait-elle dit ça ? à présent, elle se sent stupide alors qu’elle donne l’impression d’être nonchalante et totalement détachée – peut-être légèrement méprisante. il est certain qu’adam, elle ne l’avait pas oublié, loin de là. elle ne peut pas oublier adam, dans ce qu’il a pu être et ce qu’il a pu représenter pour wanda. oublier, s’oublier ils s’étaient pourtant jurés que cela n’arriverait jamais. elle reste silencieuse à la remarque légèrement amère d’adam – comme des reproches dont elle ne semble pas comprendre l’origine. wanda n’a pas oublié adam, ni qu’il venait de new york. wanda n’a pas oublié adam, ni la première fois qu’ils se sont embrassés. elle ne pouvait pas l’oublier puisque c’était son premier baiser. wanda possède d’ailleurs toujours, dans une boîte en carton, l’ensemble de leurs correspondances. elle a gardé tous ses mots qu’il avait accepté de lui livrer bien que cela fasse un certain temps que la boîte n’a été ouverte.

tu l’embrasseras de ma part lors de ta prochaine visite’ une nouvelle gorgée de thé et le silence qui s’installe. wanda le regarde, et elle essaie de voir, savoir ce qui a changé chez lui. il avait vieilli, elle aussi. ils s’étaient éloignés quand elle était allée en suisse – la distance et les secrets. il n’avait pas lu ses livres, rien de grave. ‘tu ne rates rien’ lâche-t-elle. elle ne lui en veut même pas. wanda a une certaine distance avec son succès littéraire. garder la tête froide. et wanda, elle n’a pas l’impression d’être plus extraordinaire que d’autre. elle a juste l’impression d’être elle dans toute sa complexité et puis il termine sa phrase. elle fronce les sourcils et elle reçoit cette violence verbale en pleine figure sans s’y attendre. ‘tu pensais que j’étais morte ?’ elle ne comprend pas, wanda. elle ne comprend pas ce qu’il est en train de lui dire. elle ne lit pas entre les lignes. elle se raidit et les mots sortent de sa bouche. ‘enfin… mais pourquoi ? je veux dire… enfin… c’est étrange. pourquoi voudrais-tu que je sois morte ?’ adam pensait-il vraiment qu’elle était morte ? tout de même qu’elle drôle d’idée. il aurait reçu un faire part. ‘maman aurait forcément envoyer un faire part …’ c’était complétement stupide de penser qu’elle pouvait être décédée. ‘… tu ne serais même pas venu me dire adieu ?’ et wanda soudainement ça la rend triste, ça lui fait quelque chose au cœur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pin.it/i7r23liwi4ievg

avatar

varoom !
rumeurs : 221
venue : 20/06/2018
faceclaim + crédit(s) : sprouse + fayrell la déesse.
autre(s) compte(s) : mae monroe, miguel vargas, tarek essam et pierrot rose. ♡
dollars : 832
réputation :
59 / 10059 / 100


métier : photographe érotique, sans vulgarité ni visions crues - seulement le sublime des actes impardonnables.
habitation : queens, un petit appartement abordable.


personne ne me touche, personne ne s'approche de moi. mais vous vous m'avez touchée si profondément putain je n'arrive pas à le croire et je n'arrive pas à l'être autant.




MessageSujet: Re: vous prendrez bien une tasse de thé? (adam)   Dim 9 Sep - 18:44


vous prendrez bien une tasse de thé ?
à croire que finalement un soubresaut de haine est palpable, un soubresaut de rancoeur, d'amertume qui, incapable de rester plus longtemps dans son estomac, fini par ressortir le long de sa gorge, se dégage de sa bouche en un miasme infecte. finalement adam ne vaut pas mieux, ne vaut pas plus, n'est pas pire ou plus heureux dans cette vie. ses amours auront sa perte, avec ou sans conscience de la chose. ses amours finiront par le tuer, le faire se jeter du haut d'un building alors que son sourire se sera finalement éteint - malheureusement, remarquant, et se rendant finalement compte qu'il est de ceux qui ne peuvent exister sans une autre moitié. subitement wanda écoule son regard triste, son regard de biche qui menace de pleurer des lignes noires sur ses joues palotes - elle est de ces princesses de conte qui n'auront plus qu'à attendre un baiser pour se réveiller. pourtant, autre encore, elle est de ces grandes dames qui n'ont besoin de personne - qui savent se débrouiller, se relever, lever fièrement le menton devant la société peuplée d'hommes haineux, douteux. lui de loin il regarde, applaudit parfois ses actes, sa sagesse tendre qui aura tout pour faire tomber une populace entière à ses pieds. à n'en pas douter, wanda peut diriger le monde de son gant de soie qui ne cache aucune main de fer - mais de porcelaine de chine. il laisse planer à nouveau un rire sec, dévie son regard ailleurs - lâche, incapable de faire mieux que ce qu'il fait maintenant, parler simplement.
- j'n'ai jamais su où t'étais passée, wanda. j'ai jamais rien su. mais oui, j'ai jamais pensé à cette hypothèse, à l'invitation d'ta mère. ce serait logique, ça ne manquerait pas de sens, ce serait tout bonnement la juste continuité des choses. trop blessé pour y songer, il a préféré s'enfoncer dans ses hypothèses, dans ses histoires mélodramatiques aux relents dégoûtants d'amour niais. et si bien sûr, je s'rais v'nu. il tapote du pied sur le sol, un peu nerveusement, se met à douter. il se dit, adam, qu'il aurait mieux fait de la boucler, coudre ses lèvres avec la plus grosse aiguille pour faire des dégâts généraux - et que même après avoir retiré les fils, il n'aurait plus de quoi s'exprimer.

- désolé wanda, je - suis fatigué.
la fatigue n'aura jamais été une bonne raison.
il inspire profondément.
- et j'crois que j'ferais tout simplement mieux, tu sais, de passer de l'autre côté, oublier ton départ.
il sourit un peu.
- recommencer, si tu veux bien.

_________________

et mes pieds se sont emmêlés,
dans les veines de ton corps courbé,
et j'me suis vautré,
sur ton joli coeur gonflé -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/kinjiki/collections/146363055-adam https://open.spotify.com/user/11158060775/playlist/6f1wBTz0FQEMGDONnrXjfE?si=O9gvBy7YTYWrO4x_LS7HbA
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: vous prendrez bien une tasse de thé? (adam)   

Revenir en haut Aller en bas
 
vous prendrez bien une tasse de thé? (adam)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous prendrez bien un petit ver ?
» Kitty : Vous prendrez bien une tasse de thé?
» [Heliot, Johan] La lune vous salue bien
» Dégustation... ....les fois ou vous avez bien dégusté!
» JE VOUS AIME (BIEN PROFOND) de Cedrik Danielsson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ la fabrique :: LA FACTORY :: cuisine-
Sauter vers: