AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
forum fermé mais toujours ouvert pour ceux qui veulent lire.
merci pour cette aventure, merci pour vous, merci pour votre imaginaire et pour tout ce que vous nous avez donné. I love you

Partagez | 
 

 after hours (cole)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: after hours (cole)   Ven 29 Juin - 18:26



Cole Kay


nom → Applegate prénom → Colleen âge → 26 ans date et lieu de naissance → 17 mars 1940, New York métier → batteuse et chanteuse pour le groupe The Rouge Defiance. Occasionnellement photographe et plasticienne. Bientôt cinéaste. situation maritale→ célibataire orientation sexuelle → bisexuelle traits de caractère → Bien que plutôt du genre réservée, contenue, Cole est un être sociable qui aime rencontrer de nouvelles personnes et de nouvelles histoires. Elle n'est pas très généreuse en paroles, mais elle l'est beaucoup plus en argent, en aides, en soutient, et en dose de stupéfiants. Franche et têtue, elle est très attachée à ses idées, à ses visions et donne beaucoup de fil à retordre à celui qui n'irait pas dans son sens. Comme par exemple au gouvernement, contre lequel elle n'hésite pas à protester et à manifester. Cependant, dès qu'il ne s'agit pas de politique, Cole est une personne très décontractée, ouverte d'esprit, qui aime faire la fête, s'amuser, boire, consommer des drogues, tout en gardant cet air mystérieux et secret d'artiste torturée qu'elle aime tant arborer. Son sens des affaires, son flaire, et son esprit pragmatique fait d'elle la plus responsable du groupe, et celle qui s'occupe la plupart du temps de gérer les questions de business.
popularité → 50/100 : son groupe est assez populaire chez les jeunes new yorkais branchés groupes underground. groupe → 10 minutes maintheme → doing it to death moodboard → cocaine avatar → Kristen Stewart

il faut que tu nous en parle, de ton art !  →
1962, crise de Cuba. Le bloc soviétique défi les Etats-Unis. The Rouge Defiance.

C'est durant cette crise que le groupe s'est formé. Quatre amis, quatre artistes, avec la même vision du monde, un monde qu'ils veulent changer. Bien que leurs débuts furent lents et laborieux, à cause notamment de leurs jobs respectifs, ils sont sur le chemin de ce qui semble être la "célébrité", la "gloire". Pourtant ce n'est pas spécialement ce que Cole recherche.

Elle, elle est dans l'art pur, sans les artifices qui peuvent l'accompagner. La musique ne lui suffit pas. Elle prend des photos depuis toujours, et grâce à sa petite notoriété grandissante, elle peut se permettre d'en exposer certaines, d'en vendre même.

Récemment, elle s'est essayé au collage, à l'art plastique. Elle ne pense pas être très douée dans ce domaine, mais elle fait ce qui lui plait, et arrive de temps en temps à en gagner de l'argent.

Son nouveau projet, ce serait une série de court-métrages. Indépendants, bien évidemment. Presque aucun budget, un scénario complètement libre. Une nouvelle vision des choses, des collaborations. Un tournage presque illégal dans les rues de New York et ailleurs.

De plus, elle aime beaucoup travailler avec ses amis artistes, les aider dans leur processus de création, collaborer avec eux sur différents projets...



new-york et ses buildings → New York, elle ne connait rien d'autre. Née à New York, grandi à New York, étudié à New York, travaillé à New York. New York, New York, New York. Elle aime New York. Parfois elle adore New York. Parfois elle hait New York. Mais cette ville fait partie de son identité. Elle se sent bien à New York. Bien que maintes fois elle a voulu partir. Elle est dans cette sorte de love/hate relationship avec cette ville. Elle ne pourra jamais la renier. Si un jour elle vient à quitter New York, elle devra y revenir, un jour ou l'autre. Elle se sent comme liée à cette ville. Sa ville, celle de ses ancêtres.


la fabrique → La fabrique, c'est l'image réelle d'un rêve qu'elle avait déjà eu, plus jeune. Quand elle en a entendu parlé, c'était comme une sorte d'illumination, de rêve devenu réalité. Elle en est une adepte, une accro. Son endroit préféré du moment, peut-être même du monde. Un espace où tout le monde peut échanger autour de l'art, mais pas que. Une plaque tournante pour se faire un réseau, des contacts, des amis. Sur la même ligne que son idée d'un monde meilleur.




l'encre de tes mains



De se sentir elle-même, de ne pouvoir être que soi, vulnérable, elle ne le supportait pas. Lorsqu'elle jouait, Colleen ne se sentait pas Colleen. Lorsqu'elle frappait sur ces peaux, lorsqu'elle pinçait ces six cordes, lorsque les vibrations sonores remontaient le long de ses bras jusqu'à son crâne, elle ne pouvait être la jeune fille qui peinait à continuer, celle qui ne croyait plus rien ressentir à part de l'amertume pour le monde, celle qui se faisait crever de faim et vomir dans les toilettes du personnel du restaurant après avoir servi les derniers clients.
Alors qu'elle finit de répéter avec son tout nouveau groupe, The Rouge Defiance, la jeune femme écrit sur une de ses baguettes son nom de scène, son nom d'artiste, sa façade ou sa vraie nature, Cole Kay.


Cole George Applegate mourra en servant son pays, seulement quelques semaines avant la naissance de sa fille, nommée en son honneur Colleen Georgina, qui aurait pu ne jamais avoir eu lieu si Janine Mary Applegate, née McKay, n'avait pas été secourue par son voisin alors qu'elle tentait de mettre fin à ses jours. Colleen n'apprit par ledit voisin cet incident qu'à ses dix-huit ans, après la mort par suicide de sa mère. Peu de temps après, elle commença à montrer des symptômes d'anorexie et de dépression. Elle qui avait toujours tout fait pour sauver sa mère de cette maladie qui la rongeait, elle en était atteinte à son tour. Le seul héritage que sa mère lui a légué.

Cole Kay, c'est un hommage à ces deux âmes soeurs disparues.
Mais Cole, c'était aussi son surnom, de l'enfance à l'adolescence. Un surnom qui lui allait mieux que son prénom, trop long, trop grinçant, strident. Il lui donnait l'impression d'être proche de son père, qu'elle a toujours voulu rendre fier, qu'elle voulait remplacer au yeux de sa mère. Elle voulait devenir aussi forte, aussi courageuse, aussi douce que l'était son père. Pour sa mère. Elle se laissait hanter par le fantôme de son paternel, pour sa mère.

Elle comprit que la seule façon de s'exorciser était en jouant de la musique, en créant des mélodies et des rythmes, sur une guitare, sur une batterie, qui se trouvaient dans le salon de son ami Devon (son père était musicien de jazz). Après le lycée, Devon continua ses études à l'université d'Albuquerque et Cole resta à New York, après la mort de sa mère, devenant serveuse. Elle ne retoucha plus à un instrument pendant presque quatre ans. Quatre années durant lesquelles elle n'était plus qu'une épave.


Jusqu'à cette rencontre. Tu joues ? Oui. De quoi ? Ce que vous voulez. De la batterie ? Bien sûr.
Elle n'était pas sûre de ses capacités, mais le truc, c'était de donner l'impression qu'on savait jouer.
Cette première répétition s'appelait désormais "la Résurrection".

Ce n'était cependant pas la fin de la dépression. Juste le début de l'addiction. À l'adrénaline, à la créativité, à la cocaïne, au LSD. Tout carburant pouvant lui faire apprécier la vie un peu plus était le bienvenue. Et bien qu'elle savait que la vie qu'elle menait n'était probablement pas celle dont son père ou sa mère auraient voulu pour elle, elle aimait ce rythme hors-rythme. Vivre au jour le jour, essayer de profiter de ce qu'elle a encore, avant qu'elle ne perde tout de nouveau, comme elle l'a déjà fait autrefois.












au-delà des apparences

pseudo/prénom → lucia. c'est en roue libre, fais-toi plaisir, parle de toi → Aloooooors, je suis pas très douée à ça mais essayons. 18 ans, Paris (bon ok Montrouge mais c'est la même + je suis ex-parisienne). J'adore la musique, et le cinéma. C'est d'ailleurs ce dernier que je vais étudier à la rentrée (pour succéder à Sofia Coppola inchallah)! J'aime aussi écrire sinon je ne serais pas là!
Je suis argentine et j'ai le seum qu'on ait perdu contre la France.
Sinon ça va tranquille, et vous? crédit(s) → old money.



Dernière édition par Cole Kay le Jeu 5 Juil - 3:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

varoom !
rumeurs : 704
venue : 11/05/2018
faceclaim + crédit(s) : pearl liaison + sharkloé.
autre(s) compte(s) : adam ackerman et miguel vargas. ♡
dollars : 2404
réputation :
78 / 10078 / 100


métier : performer, plasticien, styliste - tryptique du délire aux pilules acidulées.
habitation : manhattan.

tu sais comment c'est, quand tu couches pour la toute première fois avec quelqu'un que tu ne connais pas.
[...]
tu es comme un écran vide.
[...]
soudain tu as, complètement inconsciemment, la possibilité de te montrer — face à l'autre — comme tu aimerais être. et souvent, c'est différent de ce que tu es en fait.





MessageSujet: Re: after hours (cole)   Ven 29 Juin - 19:39

oulalalala, ça fait bien mille ans - au moins - que j'ai pas vu stewart sur un forum. en tout cas QUELLE GUEULE, j'adore. :bsr: bienvenue parmi nous jolie demoiselle et bonne chance pour ta fiche ! n'hésite pas en cas de besoin. :aude:

_________________

je rêve de chocs,
les uns contre les autres,
je veux te retrouver,
au moment de notre collusion -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://weheartit.com/kinjiki/collections/144827079-mae https://open.spotify.com/user/11158060775/playlist/7mveqPg0CTCbidJpW43jcO?si=gS2kcyjtTy-BhUXgGwsC-Q
Invité


Invité

MessageSujet: Re: after hours (cole)   Ven 29 Juin - 20:02

Ah bon? ahah, moi je la vois souvent
Merci ! :heartu:
Revenir en haut Aller en bas

avatar

triple elvis
rumeurs : 114
venue : 10/06/2018
faceclaim + crédit(s) : matthew clavane + venus in fur
autre(s) compte(s) : freddy nollekens
dollars : 959
réputation :
25 / 10025 / 100


habitation : -


RP EN COURS
LOUIE | TOMMY | ADAM III

RP TERMINES :
ADAM I | MIGUEL | ADAM II


MessageSujet: Re: after hours (cole)   Sam 30 Juin - 20:30

J'avoue que ça fait plaisir de voir stewart olalalalah :bril: What a Face
EN TOUT CAS OFFICIELLEMENT BIENVENUE, belzic te protège de sa bonne étoile pour cette fiche :sam:

_________________

in the end, it's him & i → and I wanna get older. All the things I want I really shouldn't get. And your head looks good, I wanna love it so much, I wanna be the one, I wanna do what you love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.pinterest.fr/aniclas/arthur-vargas/ https://open.spotify.com/user/audijolo/playlist/1R1f1SpjBjTrXc12LIMM8Q?si=bOPEwmoiS2O3Svn2PAyAVg
Invité


Invité

MessageSujet: Re: after hours (cole)   Sam 30 Juin - 22:32

Stewart = bae :*-*:

Merci !! :coeur: Ahah j'espère bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: after hours (cole)   Jeu 5 Juil - 11:40



la cour des grands

Je n'avais même pas eu l'occasion de te souhaiter la bienvenue, mais c'est un très beau personnage que tu as là,
je te valide avec plaisir! Have fun parmi nous I love you


marche à suivre→ Mes félicitations membre parfait à en devenir, maintenant que tu as passé le plus dur, il ne reste que de la paperasse à faire pour la suite. Tu vas pouvoir demander des liens et aussi venir squatter le flood sans aucune gêne ! Si tu souhaites créer des pré-liens et des scénarios, c'est dans cette zone que ça se goupille. On te souhaite un très bon jeu, et on t'embrasse très fort.  :heartu:

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: after hours (cole)   Jeu 5 Juil - 20:16

Merci ! :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: after hours (cole)   

Revenir en haut Aller en bas
 
after hours (cole)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jim Harrisson l'école du Montana
» F1 Historic & Spa Six Hours 2010 - le reportage 2/2
» F1 Historic & Spa Six Hours 2010 - le reportage 1/2
» Cours Risques ouvert aux professionnels de la Conservation - fin mars 2009 - Haute école de Conservation-restauration Arc de La Chaux-de-Fonds
» [Pennac, Daniel] Chagrin d'école

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ la fabrique :: le temps de l'amour :: archives :: fiches-
Sauter vers: