AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
forum fermé mais toujours ouvert pour ceux qui veulent lire.
merci pour cette aventure, merci pour vous, merci pour votre imaginaire et pour tout ce que vous nous avez donné. I love you

Partagez | 
 

 and i fell through the ice (alice)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: and i fell through the ice (alice)   Jeu 7 Juin - 23:06



Alice Delaney


"ils avaient coupé leur vie passée comme on
coupe, avec des ciseaux, un ruban."

nom → Delaney, le nom du père, qu'elle retrouve après des années d'abandon, au profit de ceux d'autres hommes décevants, comme un ultime hommage au seul qui l'a accompagnée toute sa vie. Le retour à son nom de jeune fille, elle le doit d'abord à un divorce, puis à des démarches précipitées par la mort de son paternel. prénom → Alice ; c'est beau, c'est chic, c'est français, ça se susurre plus que ça ne se crie, ça pue la sophistication à plein nez. Impossible de prétendre à un nom moins marqué : une fille de bonne famille se doit de porter haut et fort les couleurs d'une origine altière. âge → Trente-six ans, seulement, déjà, elle ne sait plus bien où s'est envolé le temps, coulé dans une ride sûrement, une de celles qui creusent son visage fin et en tirent les traits. Trente-six ans qu'elle a passé à courir après un bonheur factice, pour ne découvrir qu'aujourd'hui sa réelle substance ; trente-six années d'un mensonge, d'un personnage construit de toutes pièces, et aujourd'hui enfin, une seconde naissance, plus mature et plus belle encore, comme une fleur qui éclot enfin. date et lieu de naissance → C'est une fille de New-York, Alice, pur produit de la mégalopole, bonne famille blanche tout ce qu'on fait de plus wasp, de ces lignées qui se targuent d'être descendants de colons, pèlerins et conquérants, vainqueurs ultimes de la quête au rêve américain. Troisième fille du couple Delaney, elle a vu le jour le 5 avril 1930. Sa mère est décédée cinq ans plus tard d'un accident routier, laissant le père, Gregory, seul en charge (assisté d'un nombre incalculable de nourrices). métier → Alice, elle a été tour à tour fille modèle - enfant de chœur, bonne élève, jamais un mot plus haut que l'autre - et parfaite femme au foyer, passant des bras d'un homme à l'autre, de son père à son promis, puis son mari. Pourtant aujourd'hui, Alice est seule, avec pour toute compagnie un héritage démesuré à dilapider, cédé par son cher père à sa fille préférée. Sans personne pour la guider - ou la contraindre - elle a décidé de se lancer dans le marché de l'art, devenant mécène, allouant des sommes parfois excessives aux travaux des artistes qui parviennent à conquérir son cœur. (et empiétant non sans plaisir sur les plates-bandes de celui qui devait devenir son époux). situation maritale → Divorcée, voilà comment on la considère, quand ce n'est pas comme une vieille fille. Des femmes de son âge, sans enfants, avec à leur acquis des fiançailles infructueuses et six ans d'un mariage sans passion à peine achevé, personne n'en veut, mais elle s'en prétend s'en moquer. Besoin de personne, affirme-t-elle fièrement à ses amies de la bonne société, sourire serein sur le visage, presque convaincue elle-même, quand la réalité qui la rattrape est aussi son âge qui avance, et sa stérilité manifeste (sans qu'elle ait pour autant voulu se faire examiner), la privant définitivement de mettre un enfant au monde un jour. orientation sexuelle → Alice n'a jamais pu se considérer comme autre chose qu'absolument hétérosexuelle ; par ailleurs, les relations homosexuelles lui paraissent absolument déplacées et ne finissent de la scandaliser. traits de caractère → Ambitieuse, déterminée, fière, douce, impressionnable, lucide, délicate, curieuse, secrète. popularité → 13/100, elle bénéficie pour le moment avant tout de la renommée de son père, célèbre impresario dans le milieu new-yorkais des arts de la scène. On la connaît surtout comme la gamine Delaney, dont la nouvelle lubie est de dilapider la fortune familiale dans les délires éthérés du premier aspirant artiste venu. groupe → zéro minute. maintheme → and i fell through the ice. (c'est facile, et peu m'importe) moodboard → ici. avatar → Carey Mulligan.

les autres

prénom nom→ lien 1.
prénom nom→ lien 2.
prénom nom→ lien 3.



sujets en cours

i'm the king in my own life avec mae et freddy.
rp2 → avec.
rp3 → avec.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: and i fell through the ice (alice)   Sam 9 Juin - 11:30

Salut :heartu:
J'aimerais bien un lien. Par certains aspects, Alice et Barbara se ressemblent pas mal je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: and i fell through the ice (alice)   Dim 10 Juin - 12:41

Avec grand plaisir @Barbara Osborne ! I love you tu penses à quelque chose en particulier ? Je ne me rappelle pas si Barb est New-Yorkaise d'origine ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: and i fell through the ice (alice)   Mar 12 Juin - 23:40

Alors, Barbara vient du Vermont (de Brattleboro, plus précisément). Donc rien à voir avec New York. :mdr: Elle vient d'arrivée à New York pour essayer de percer en tant que maquilleuse/costumière pour le cinéma d'horreur et d'épouvante, mais pour le moment, elle ne fait que des choses basiques (séances photos, tournages de publicité,...). Je n'avais pas d'idée précise en tête, mais je vois bien Barbara voir Alice comme un modèle de réussite. Elle la trouverait très chic, très distinguée, et c'est que ce Barbara essaie d'être (bon, elle fait ce qu'elle peut avec l'éducation qu'elle a eu). On lui a appris à rester à sa place et à être une gentille fille, elle commence seulement à vivre "pour elle-même".

Je ne sais pas trop comment elles auraient pu se rencontrer, et j'imagine que Barbara n'est pas du tout le genre de personne qu'Alice pourrait fréquenter. Peut-être qu'elle serait un peu touchée par Barbara et le fait qu'elle essaie de faire quelque chose de sa vie, seule, sans contact, et dans une ville qui lui est inconnue ? Ou alors leur première rencontre pourrait s'être mal passée (compte tenu de leur statut social très différent, par exemple) ?

J'ai l'impression de n'avoir pas fait avancer la discussion. :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: and i fell through the ice (alice)   Ven 15 Juin - 9:30

Siiii y'a plein de super pistes là dedans I love you

J'ADORE l'idée qu'elles s'apportent toutes les deux quelque chose. Pour moi Alice, elle est très en mode femme du monde qui assiste aux galas de charité tu vois, mais jusqu'ici elle a jamais vraiment mis en pratique, elle a jamais aidé quelqu'un ou fait du bien autour d'elle et ça pourrait lui manquer. Du coup je la vois bien se prendre d'affection pour Barbara, elle va avoir envie de l'aider à s'intégrer, à découvrir ny, etc...? Tandis que comme tu disais, Barbara peut la prendre un peu pour un modèle (finalement, je les vois bien devenir assez proches, confidentes, et elles vont se rendre compte que la vie de ni l'une, ni l'autre, n'est comme elles se l'imaginent?)
Elles pourraient s'être rencontrées à la fabrique, où elles paraissent toutes les deux un peu en décalage, ce qui les aurait rapprochées ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: and i fell through the ice (alice)   

Revenir en haut Aller en bas
 
and i fell through the ice (alice)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice, Eo et bibliothéque de la jeunesse
» Siegfried de Alex Alice
» ALICE ROY ATTERRIT... CHEZ BAYARD
» Alice du mois de février : Alice et le manoir hanté
» [Ferney, Alice] Grâce et dénuement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
→ la fabrique :: le temps de l'amour :: archives :: administratif-
Sauter vers: